Les coopératives, électrons libres au service d’une énergie durable

La petite équipe de Corenove (de g. à dr.)
: Daniel Comblin, Jonathan Plön, Valérie Melchior et Thierry Laureys.
La petite équipe de Corenove (de g. à dr.) : Daniel Comblin, Jonathan Plön, Valérie Melchior et Thierry Laureys. - PIERRE-YVES THIENPONT

Thierry Laureys en est persuadé : « en dehors du transport », le plus gros potentiel de diminution des émissions de gaz à effet de serre, « c’est dans l’isolation du bâti existant qu’il se trouve ». « Et c’est aussi le plus accessible », insiste l’administrateur de la coopérative Corenove. Volontiers critique sur la stratégie développée par la Région wallonne en matière de rénovation énergétique des bâtiments (« elle a accouché d’une souris », tranche-t-il) l’ancien consultant, aujourd’hui pensionné, a fait le pari d’enclencher « une dynamique locale » d’isolation des logements des particuliers en lançant la coopérative en 2018.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct