L’image brouillée d’une star en hologramme

©News
©News

Vincent Kompany, es-tu là ? Non, rassurez-vous, le supporter lambda au RSCA n’entend pas subitement des voix. Il guette tout simplement – avec une infinie patience qu’on ne lui connaissait guère – la réapparition de celui qui était censé guérir son club favori de tous ses maux. Or, pour l’instant, il n’a eu que les mots (creux) de quelques apparitions furtives. Ceux des bonnes intentions et des promesses électorales de début de saison, qui font les discours lénifiants et vident d’avance les vraies perspectives qui existaient pourtant. Marc Coucke et son projet de reprise du plus grand club du pays connaissaient un déficit d’image et de résultat : le come-back de « Vince the Prince » en terrain conquis promettait de résoudre tous les problèmes. A part l’imposition des mains pour les guérisons, quels pouvoirs n’ont-ils pas ainsi été prêtés, dans l’enthousiasme parfois béat des observateurs, à l’ancien capitaine de Manchester City ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct