Mission économique belge: est-ce le bon moment pour faire des affaires en Chine?

Le groupe Solvay a fêté mercredi le 40
è
 anniversaire de sa présence en Chine en lançant les travaux de construction de son «
nouveau centre
» de Recherche et Développement. Même la princesse Astrid et le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders ont mis la main à la pelle...
Le groupe Solvay a fêté mercredi le 40 è anniversaire de sa présence en Chine en lançant les travaux de construction de son « nouveau centre » de Recherche et Développement. Même la princesse Astrid et le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders ont mis la main à la pelle... - Belga.

Des groupes puissants comme Solvay, Besix, ou GSK, des PME actives dans l’alimentaire ou la mode, des universités, des chambres de commerce : avec 632 participants, la mission belge du commerce extérieur a battu tous les records. Cela vaut donc la peine de venir en Chine ? Est-ce le bon moment pour y exporter ou y investir ? Même si c’est loin d’être la principale préoccupation des participants, alors que Hong Kong flambe et que la question des Ouïghours continue à faire la une, commençons par le plus sensible : les problèmes politiques et de droits humains.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct