En plein centre de Madrid, le palais des Ducs d’Albe est désormais accessible au public (photos)

En plein centre de Madrid, le palais des Ducs d’Albe est désormais accessible au public (photos)
AFP

Avec ses tableaux de Goya, du Titien, du Greco ou de Rubens, le Palais de Liria était le secret culturel le mieux gardé de Madrid. Accessible au public depuis peu, il retrace l’histoire des Ducs d’Albe, l’une des plus grandes familles de la noblesse espagnole.

Situé à quelques encablures de la célèbre Gran Via, ce palais néoclassique du XVIIIème, détruit durant la Guerre civile (1936-1939) puis reconstruit, a reçu plus de 14.000 visiteurs depuis son ouverture au public en septembre et la liste d’attente est de deux mois. Sur ses murs, des tapisseries des Gobelins et dans ses salons, des verres de Murano et surtout une collection exceptionnelle de peinture.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct