Discrimination: les pratiques «limites» de BNP Paribas Fortis

Discrimination: les pratiques «limites» de BNP Paribas Fortis
Belga

Il y a un mois, la direction de BNP Paribas Fortis envoyait à toutes les agences du pays un document dictant la nouvelle politique à appliquer pour l’ouverture d’un compte à vue. Il commande entre autres de ne pas accepter de client qui ne dispose d’un prénom ou d’une date de naissance complète sur sa carte d’identité belge. Une mesure qui touche particulièrement certaines populations : c’est par exemple personnes nées au Congo dans les années 70 et 80 et qui, suite à la politique de « zaïrianisation », se retrouvent avec un X inscrit à la case prénom sur leur carte d’identité belge.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct