Procès Rwanda: la fille d’une victime apprend les circonstances du décès de son père

Fabien Neretse et son avocat Jean Flamme
Fabien Neretse et son avocat Jean Flamme - Photo News

Le même témoin qui a déclaré pour la première fois devant la justice, vendredi devant la cour d’assises de Bruxelles, que Fabien Neretse avait donné des ordres pour l’extermination des Tutsis à Mataba, a également déclaré comment l’une des victimes, Joseph Mpendwanzi, était décédée. La fille de cet homme, partie civile au procès et présente ce vendredi à l’audience, a ainsi appris les circonstances du décès de son père, vingt-cinq ans après. Fabien Neretse, un Rwandais de 71 ans vivant en France, est accusé devant la cour de crime de génocide et de crime de guerre commis en 1994 au Rwanda. Il est en particulier accusé d’avoir formé une milice d’Interahamwe dans son village natal de Mataba (Nord-Ouest du Rwanda), avec de jeunes hommes au départ engagés pour veiller à la sécurité de l’école qu’il avait lui-même fondée dans le village.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct