Le sportif augmenté, plus vraiment de la science-fiction

Le sport de haut niveau est-il aussi un laboratoire ? Les innovations éprouvées par les champions permettent-elles d’améliorer la pratique de masse ? « Il existe bien sûr des glissements entre sport pro et sport amateur mais ils restent marginaux », estime Gilles Goetghebuer, rédacteur en chef des magazines « Sport et Vie » et « Zatopek ». « On pense par exemple au dispositif antipatinage ou aux freins à disque créés pour la F1 et que l’on retrouve dans la voiture de monsieur Tout-le-Monde aujourd’hui. Mais à l’inverse, les combinaisons en polyuréthane n’ont à l’époque pas envahi les piscines, pas plus à mon avis que les chaussures à lamelles et coussins d’air de Nike ne peupleront les pelotons de jogging dans les prochains mois. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct