Formule E: une compétition qui commence à faire du bruit

Stoffel Vandoorne est un des deux Belges engagés, avec Jérôme D’Ambrosio.
Stoffel Vandoorne est un des deux Belges engagés, avec Jérôme D’Ambrosio. - Photo News

Eh oui ! C’est chez les rois du pétrole que le championnat de Formule Electrique a lancé, ce vendredi, sa 6e saison. Très critiqué par les « race fans » à ses débuts, il convainc de plus en plus de monde. Ces vendredi et samedi, vingt-quatre pilotes mordent le bitume saoudien dans un feulement rageur. Nos compatriotes Stoffel Vandoorne et Jérôme D’Ambrosio, à défaut de briller en F1, y ont trouvé refuge. La survie du sport automobile passe-t-elle par cette technologie ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct