La Russie, dans le viseur de l’Agence mondiale antidopage, risque d’être exclue des Jeux olympiques de Tokyo

©Photonews
©Photonews

La participation de la Russie aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020 est plus que jamais incertaine après la recommandation d’un comité indépendant de l’Agence mondiale antidopage (AMA) de déclarer l’Agence russe antidopage (Rusada) non-conforme.

La balle est désormais dans le camp du comité exécutif de l’AMA qui doit se réunir le 9 décembre à Paris, afin d’évaluer la procédure en cours et de prendre d’éventuelles sanctions. Des sanctions pouvant aller jusqu’à l’exclusion des JO auxquelles devra alors se conformer le Comité international olympique (CIO).

Le Comité de révision de la conformité (CRC) a émis cette recommandation à la suite d’« incohérences » constatées dans les données récupérées par les enquêteurs de l’AMA auprès du laboratoire de Moscou, au coeur d’un système de dopage entre 2011 et 2015.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct