Dépénalisation de l’avortement: Michel De Maegd (MR) retire sa signature, Denis Ducarme le remplace

Michel De Maegd.
Michel De Maegd. - Le Soir

On sait que le débat sur la dépénalisation de l’avortement divise les partis et fait l’objet de débats enflammés et de votes à majorité alternative à la Chambre. Plusieurs formations politiques laissent d’ailleurs la liberté de choix à leurs parlementaires, sans consigne de vote. Ce qui donne cette situation assez inédite à la Chambre, rapportée par « La Libre » vendredi : le député MR Michel De Maegd a retiré sa signature de la proposition de loi de son parti qu’il avait au départ cosignée. Le texte vise à autoriser l’interruption volontaire de grossesse (IVG) jusqu’à 18 semaines et à dépénaliser l’IVG. Ce qui rejoint l’accord parlementaire trouvé récemment sur ce dossier. « Après une série de rencontres avec des praticiens, j’ai choisi de prendre le temps d’aller plus loin dans ma réflexion », a déclaré Michel De Maegd. « Cela n’augure rien quant à mon vote futur, mais je souhaite ne pas me précipiter et j’ai donc préféré ne pas être cosignataire. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct