Coupe Davis: le Canada entre déjà dans l’histoire

Pospisil et Shapovalov exultent, exploit pour le Canada
!
Pospisil et Shapovalov exultent, exploit pour le Canada ! - Reuters

Quelle année pour le tennis canadien ! Le monde de la petite balle jaune a découvert, cette saison, Bianca Andreescu (19), lauréate d’Indian Wells, de Toronto et de l’US Open, passée du 178e au 5e rang mondial en un an ! À ses côtés, on avait déjà applaudi l’émergence des jeunes de sa classe, côté masculin, comme Denis Shapovalov (15e mondial à 20 ans) et Felix Auger-Aliassime (21e mondial à 19 ans).

Des révélations qui ne doivent rien au hasard et qui viennent plutôt saluer l’excellent travail de formation fourni au sein d’une Fédération canadienne pourtant encore moribonde voici 5 ans. Seul Milos Raonic (ex-nº3 à l’ATP en 2016) parvenait à sauver les apparences, et encore, quand il n’était pas blessé comme il l’est encore actuellement (dos), ce qui l’a désormais fait sortir du top 30 (31e).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct