Le Standard s’est fait peur à Eupen

Obbi Oulare (à droite) et les Rouches ont émergé dans le temps additionnel.
Obbi Oulare (à droite) et les Rouches ont émergé dans le temps additionnel. - Photo News

Deux ballons repoussés par la barre transversale sur des reprises d’Amallah et Oulare, un autre par le poteau (Emond) et deux buts annulés après intervention du VAR pour Vanheusden et Lestienne : archi-comble, le petit stade du Kehrweg aura vécu beaucoup d’émotions, samedi en début de soirée. Autant que les joueurs du Standard, qui ont dignement fêté le but de la victoire de Samuel Bastien, tombé après 92 minutes et 40 secondes. Ce qui devient une habitude de la maison rouche. Jugez plutôt : depuis le début du championnat, c’est le onzième but inscrit par le Standard dans le dernier quart d’heure de jeu et le septième après la 88e minute de jeu, ce qui a déjà rapporté sept points à Paul-José Mpoku et ses équipiers. Les trois unités ramenées hier d’Eupen font en tout cas le plus grand bien au Standard, qui aurait dû tuer tout suspense dès avant la mi-temps. « Il faut apprendre à être davantage tueur », avait expliqué la veille Kostas Laifis, qui ne croyait évidemment pas si bien dire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct