Coalition fédérale: la N-VA veut calquer l’accord de majorité fédéral sur le flamand

Coalition fédérale: la N-VA veut calquer l’accord de majorité fédéral sur le flamand

La N-VA a accusé dimanche l’Open VLD d’affaiblir la position de négociation de la Flandre et de renforcer en même temps celle du PS à un moment crucial des discussions après les attaques, dimanche midi, du ministre libéral Bart Somers envers elle.

Pour le vice-président de la N-VA Lorin Parys, pareils propos de M. Somers sont «incompréhensibles». La N-VA se demande d’ailleurs si ceux-ci jouissent d’un vrai soutien au sein de l’Open VLD.

Interrogé dimanche à la mi-journée par VTM, M. Somers avait estimé avec virulence qu’il est à présent clair que la N-VA ne souhaite nullement participer à un exécutif fédéral, semblant ainsi préconiser par élimination à la mise sur pied d’une majorité arc-en-ciel (socialistes, libéraux et écologistes), complétée par le CD&V.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct