Un Belge sur quatre a des doutes sur l'origine du changement climatique

Un Belge sur quatre a des doutes sur l'origine du changement climatique

Dans une semaine, la COP25 ouvrira ses portes à Madrid alors que l’année 2019, celle du sursaut climatique, touche à sa fin. Malgré cette prise de conscience globale sur l’importance de la lutte contre le changement climatique, la question semble, encore aujourd’hui, susciter des interrogations, selon un sondage Ipsos dévoilé par Le Soir. L’étude d’opinion, commandée par l’énergéticien français EDF, s’est penchée sur trente pays. Dont la Belgique.

Comme souvent sur les questions climatiques, il règne une certaine confusion entre pollution, climat, couche d’ozone... Les Belges se mélangent un peu les pinceaux. Et ils sont encore nombreux à faire preuve de climatoscepticisme, qu’il soit dur (niant l’existence du changement climatique) ou plus modéré, avec des doutes quant à l’origine humaine du phénomène.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct