Philippe Albert: «Anderlecht a livré une prestation sans saveur, sans âme»

©News
©News

1. Philippe, comme contre Courtrai, Charleroi, Genk et Francfort, le Standard a marqué un but capital en toute fin de match à Eupen... Ce n’est plus un hasard !

« Non, bien sûr ! Cela montre que les Rouches sont en excellente condition physique et mentale. Mais ce que je retiens surtout, c’est qu’ils n’arrivent pas à tuer les matches. Ici encore, à Eupen, alors qu’ils auraient dû se mettre à l’abri pour pourvoir ensuite tranquillement gérer la rencontre au lieu d’être sur les nerfs, ils se sont fait peur. Il y a eu, certes, une part de malchance mais aussi, une fois encore, un manque de réalisme. C’est étonnant car il y a beaucoup de solutions devant, avec Emond, Oulare et Avenatti. L’entrée de ces deux derniers a d’ailleurs donné un coup de boost à l’équipe, Michel Preud’homme ayant clairement montré qu’il était hors de question de se contenter d’un point. Reste qu’à force de jouer avec le feu, les Rouches vont finir par se brûler. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct