43 signalements pour violences psychologiques dans le couple chaque jour

43 signalements pour violences psychologiques dans le couple chaque jour
Ben White

La police a reçu, l’année dernière, 15.912 signalements de violences psychologiques entre partenaires. Au cours des trois premiers mois de cette année, il y en a eu pas moins de 3.600, ce qui correspond à 43 signalements par jour, ressort-il des statistiques de la police fédérale, relayées lundi par Het Nieuwsblad.

La violence psychologique se traduit par des humiliations, des dénigrements, des menaces, du chantage ou un contrôle obsessionnel de l’autre. « Les gens ont tendance à sous-estimer la violence psychologique et ses conséquences considérables », souligne Mieke De Schepper du Mouvement contre la violence de l’ASBL Zij. « Pourtant, elle est tout aussi dommageable que la violence physique. Ce n’est pas parce que ses conséquences sont moins visibles qu’elle ne laisse pas de blessures profondes ou de traumatismes. Le manque de preuves physiques complexifie par ailleurs, pour la victime, l’appel à l’aide. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct