Formation fédérale: «l’Open VLD n’est pas disponible pour bloquer le pays», affirme Gwendolyn Rutten

Formation fédérale: «l’Open VLD n’est pas disponible pour bloquer le pays», affirme Gwendolyn Rutten

L’Open VLD rejette les propositions visant à « bloquer ou scinder le pays », a déclaré lundi sa présidente Gwendolyn Rutten, après la tenue d’un bureau élargi du parti.

Lors de cette réunion, la sortie médiatique du ministre flamand Bart Somers, qui a jugé évident dimanche que la N-VA ne souhaitait pas participer à un exécutif fédéral, a logiquement été abordée. En tenant de tels propos, le libéral a semblé préconiser par élimination une majorité arc-en-ciel (socialistes, libéraux et écologistes), que d’aucuns verraient éventuellement complétée par une formation centriste (CD&V et/ou CDH).

« Bart Somers n’a fait que répéter ce qu’il a entendu venant de gens de la N-VA », a tempéré lundi le vice-premier ministre Alexandre De Croo, se gardant de conclure que la voie est désormais ouverte pour un gouvernement arc-en-ciel, sans la N-VA.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct