Marc Wilmots, l’ancien sélectionneur des Diables, n’a pas été payé pendant cinq mois et demi en Iran

photo news
photo news

Il semblerait pourtant que la vérité soit beaucoup plus nuancée et que le sportif ne soit pas la principale raison de la rupture entre les deux parties. « La vérité est qu’une situation intolérable pour mon staff et moi-même a été créée à cause de graves violations contractuelles commises par la FFIRI. Le dossier est dans les mains de mes avocats », a affirmé Wilmots sur Twitter.

Selon nos informations, Marc Wilmots et ses adjoints Laurent Spinosi et Manu Ferrera, n’ont jamais été payés depuis leur arrivée (soit cinq mois et demi) ce qui a poussé le premier adjoint, Spinosi, à ne pas faire le déplacement au Bahreïn (défaite 1-0), mais également Wilmots et Ferrera à résilier leur contrat de trois ans au début du mois de novembre, soit bien avant la défaite face à l’Irak.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct