Affaire de la sextape: Benzema et ses co-prévenus fixés le 9 décembre

Mathieu Valbuena et Karim Benzema en équipe de France en 2014.
Mathieu Valbuena et Karim Benzema en équipe de France en 2014. - Photo News

La Cour de cassation rendra sa décision le 9 décembre dans l’affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena impliquant Karim Benzema, qui conteste la loyauté des méthodes d’enquête employées par un policier.

L’attaquant star du Real Madrid demande l’annulation de toute une partie de la procédure dans laquelle il est mis en examen depuis novembre 2015 en compagnie de cinq autres personnes, dont son ami d’enfance Karim Zenati et l’ancien footballeur Djibril Cissé.

Benzema, qui n’a plus joué en équipe de France depuis cette affaire, et Zenati estiment qu’un policier ayant agi sous couverture comme intermédiaire entre Mathieu Valbuena et les maîtres-chanteurs présumés a outrepassé son rôle en incitant les protagonistes de l’affaire à se rendre coupable de chantage.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct