Iran: le régime impose une chape de peur

Le régime a mobilisé ses partisans ce lundi à Téhéran contre les «
émeutiers
».
Le régime a mobilisé ses partisans ce lundi à Téhéran contre les « émeutiers ». - ATTA KENARE/AFP.

Que s’est-il passé depuis le 15 novembre en Iran ? L’annonce par les autorités d’une augmentation de 50 % du prix des carburants a en quelque sorte représenté la goutte qui a fait déborder le vase des frustrations puisque tout le pays a alors vécu des manifestations, des émeutes, des saccages et, très vite, une répression d’une grande violence sur fond de black-out médiatique absolu puisque tous les services internet ont été coupés pendant au moins cinq jours. Aucun bilan fiable n’est disponible, mais les estimations évoquent entre cent et deux cents morts, sinon plus, et des milliers d’arrestations, jusqu’à 4.000 semble-t-il. Ce lundi, une manifestation monstre en faveur du régime s’est tenue à Téhéran.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct