Goblet sur le droit de grève: «On était prêt à aller très loin»

Marc Goblet.
Marc Goblet. -

Patrons et syndicats ont échoué, mardi, à s’entendre sur la manière d’encadrer le droit de grève. L’idée était de renouveler les règles qui régissent ce droit, et qui faisaient l’objet d’un accord datant de 2002.

Deux points posent problème

1. La responsabilité des syndicats. Les employeurs voulaient que les syndicats désignent une personne nommément, qui serait responsable des éventuels débordements. Côté syndical, on acceptait uniquement de désigner une personne qui puisse être entendue après les faits en cas de débordement, mais qui ne porte pas la responsabilité de faits qu’elle n’aurait pas commis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct