Un combat de 100 ans: l’église de Boussu récupère ses statuettes

Les statuettes devraient retrouver le retable gothique de l’église Saint-Géry.
Les statuettes devraient retrouver le retable gothique de l’église Saint-Géry. - D.R.

La mise sous séquestre par la police de 12 statuettes de bois dérobées en 1914 dans l’église Saint-Géry constitue, pour la fabrique d’église de cette paroisse proche de Mons, « le résultat d’une lutte ininterrompue » menée depuis plus de 100 ans pour retrouver ces œuvres médiévales faisant partie du retable de l’édifice religieux.

Marcel Racquet, le trésorier de la fabrique d’église, débordait de joie, lundi, à l’annonce de cette saisie inattendue révélée lundi par De Standaard. « Nous avions appris que les statuettes, en possession d’un musée de Rotterdam, avaient été prêtées au M Museum de Louvain », qui consacre actuellement une exposition à la famille Borman (Borman and Sons), productrice au XIXe siècle de nombre d’œuvres sacrées, essentiellement sculptées en bois. Les Borman, d’abord installés à Louvain, avaient ensuite transféré leurs ateliers à Bruxelles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct