Michael Bloomberg s’attaque aux favoris démocrates des primaires

Michael Bloomberg s’attaque aux favoris démocrates des primaires
Belga

Un trésor de guerre de 165 millions de dollars, une procédure de destitution qui peine à intéresser l’opinion, des courbes de sondage qui remontent timidement dans les Etats clés de l’élection présidentielle 2020 : il n’en faut évidemment pas plus à Donald Trump pour clamer victoire sur la meute de ses poursuivants démocrates. Et à un milliardaire nommé Michael Bloomberg pour tirer le signal d’alarme.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct