Face à Daesh, Europol se donne une longueur d’avance

Face à Daesh, Europol se donne une longueur d’avance

Amaq, l’agence de propagande du groupe Etat islamique n’est plus opérationnelle et ne devrait plus être en mesure de produire et de véhiculer un grand nombre de contenus radicaux avant un bon moment. C’est ce qu’ont annoncé l’agence européenne de police criminelle, Europol, l’unité de coopération judiciaire Eurojust et le parquet fédéral belge, dont le rôle dans cette cyberattaque de grande ampleur lancée sur les serveurs d’Amaq a été prépondérant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct