Union européenne: tentative kamikaze sur la transparence fiscale par pays

La proposition de transparence fiscale avait été présentée dans le cadre de l’enquête Panama papers.
La proposition de transparence fiscale avait été présentée dans le cadre de l’enquête Panama papers. - D.R.

Les entreprises seront-elles bientôt contraintes de publier, pour chaque pays où elles ont des activités, leur chiffre d’affaires, leur bénéfice, les impôts qu’elles paient, leur nombre d’employés etc. ? Cette possibilité pourrait prendre un nouveau souffle, cette semaine, trois ans après sa mise sur la table par la Commission européenne et quelques scandales fiscaux.

Les Finlandais, qui occupent actuellement la « présidence » du Conseil de l’UE (cénacle des Etats membres), sont en effet les premiers à mettre le dossier sur la table des ministres européens, ceux de l’Economie, ce jeudi. La Slovaquie, Malte, l’Estonie, la Bulgarie, l’Autriche et la Roumanie se sont succédé à cette présidence sans jamais inviter une réponse politique sur ce dossier explosif. Les entreprises sont globalement vent debout sur la mesure car elles estiment que cette mise à nu reviendrait à divulguer leur stratégie commerciale à leurs rivales, surtout non européennes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct