Les fake news de Theo Francken

Theo Francken est en campagne permanente. Et n’hésite pas à assener des contre-vérités pour les besoins de la cause... © Belga.
Theo Francken est en campagne permanente. Et n’hésite pas à assener des contre-vérités pour les besoins de la cause... © Belga.

Oui, on était créatifs pour renvoyer les criminels illégaux. Je ne vous dirai pas comment, parce que sinon j’aurais des problèmes. Mais j’écrirai un jour un livre à ce propos, quand les faits seront prescrits. » Le Morgen publiait lundi le compte rendu d’une conférence de Theo Francken donnée à Beveren, dans le cadre de sa campagne permanente « Theo Toert » (Theo tourne). En toute décontraction, l’ancien secrétaire d’Etat en charge de l’Asile et de la Migration s’attaque aux juges francophones de Conseil des contentieux des étrangers (« pommes pourries », « laxistes »), s’est enorgueilli d’avoir maintenu huit mois en centre fermé un ressortissant chinois qui n’avait aucune chance d’être rapatrié et… se vante de pratiques inavouables. La séance, pourtant, se veut informative, assure le député N-VA. La ville doit accueillir un centre d’accueil de 120 places.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct