Ligue des champions: en Turquie, Bruges va disputer le match le plus important de sa saison

photo news
photo news

Même s’il purgera ce mercredi soir sa 3e et dernière rencontre de suspension en Ligue des champions et manquera cruellement à ses partenaires pour tenter de gérer l’enfer promis à Galatasaray, Ruud Vormer a bel et bien accompagné ses partenaires sur les rives du Bosphore, lundi matin. Capitaine par le geste, le Néerlandais entend aussi l’être par la voix même si on se doute qu’elle portera peu dans l’ambiance survoltée de la Türk Telekom Arena d’Istanbul, mardi soir. Dans ce somptueux vaisseau pouvant accueillir 52.000 spectateurs les soirs de… gala – on en annonce au moins 48.000 mardi ! – les coups de sifflets du public local agressent les tympans, remuent les tripes de ceux qui n’ont pas les épaules suffisamment larges pour supporter la pression. Lors de la dernière visite d’un club belge là-bas, en septembre 2014, Anderlecht avait d’ailleurs pu s’en rendre compte. S’il y avait disputé un bon match, il avait concédé in extremis un partage aussi tardif qu’injuste (1-1).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct