Climat: il faut quintupler les efforts, dit l’ONU

Il faut diminuer considérablement les rejets de gaz responsables du réchauffement.
Il faut diminuer considérablement les rejets de gaz responsables du réchauffement. - Jonas Hamerse.

C’était à Paris, en décembre 2015 : le monde s’engageait à lutter contre le réchauffement du climat et à maintenir l’élévation de la température moyenne bien en dessous de 2ºC et si possible 1,5ºC. Quatre ans plus tard, c’est clair, nous ne sommes toujours pas sur les rails. Selon le Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) qui publie un état des lieux chaque année, le monde s’oriente plutôt vers une augmentation de 3,2ºC. Et encore faudrait-il que les Etats tiennent leurs engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce qui n’est pas garanti.

Une température moyenne de 3,2°C, rappelle l’ONU, « rendrait de grandes parties de la planète inhabitables et provoquerait des extinctions massives d’espèces. Le coût de la protection de nos foyers, de nos villes et des personnes contre les conditions climatiques extrêmes augmentera rapidement, et aucun pays ne sera à l'abri ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct