Dépénalisation de l’avortement: un appel de 700 soignants à ne pas voter la loi

Dépénalisation de l’avortement: un appel de 700 soignants à ne pas voter la loi
Pierre-Yves Thienpont

Quelque 700 médecins, sages-femmes, infirmiers et psychologues ont signé un appel aux députés à ne pas voter la proposition de loi dépénalisant complètement l’avortement.

Mercredi, la commission de la Justice reprendra l’examen de cette proposition. Le texte co-signé par des députées socialistes, libéraux, écologistes, DéFI et PTB vise à faire de l’interruption volontaire de grossesse un acte médical à part entière. Il dépénalise complètement l’avortement aussi bien pour les femmes que pour les médecins, allonge à 18 semaines le délai dans lequel un avortement peut être pratiqué et réduit à 48 heures le délai de réflexion.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct