Felice Mazzù sur son passage à Genk: «J’ai senti que c’était la fin vu la froideur qui régnait autour de moi» (vidéo)

©Photonews
©Photonews

Voilà désormais quinze jours que Felice Mazzù a été limogé de Genk. Ce mardi soir, à la veille du match en Ligue des champions du club limbourgeois, il s’est exprimé pour la première fois sur son licenciement sur le plateau de Proximus Sports.

« C’est une autre vie sans le foot. C’est la première fois que ça m’arrive en 25 ans », commence Mazzù. « J’apprends à ne rien faire, ce n’est pas évident. Mon esprit est complètement vide, il ne faut, malheureusement, pas penser au football. C’est un changement complet. »

L’ancien coach de Charleroi a bien vu les signaux annonciateurs d’une décision à son sujet. « Après la défaite contre La Gantoise, j’ai compris que ce serait certainement la fin. Par rapport à cette froideur qui régnait autour de moi, que ce soit au niveau de la direction, du staff ou du public qui n’a pas été super fair-play en fin de match. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct