Transition: booster le train

Le chapitre figure en deuxième position dans la note de Paul Magnette. Il ne s’agit ni de climat, ni de transition écologique et solidaire, mais d’accélérer la « transition vers une économie durable ». Plus large et plus vague. En matière de climat, on rappelle l’urgence de l’enjeu et l’importance de prendre des mesures, mais pas d’objectif chiffré pour la Belgique. Tout au plus une référence à la résolution parlementaire demandant un soutien à un objectif européen de -55 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990. On sent que l’informateur marche sur des œufs. Il rappelle cependant que réduire les émissions belges de 55 % permettrait de créer 1 % d’emplois supplémentaires et apporterait 2,2 % de croissance économique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct