Ligue des champions: Diatta préserve l’hiver européen du Club Brugeois

©News
©News

Fatih Terim a beau être un monument indéboulonnable du football turc, il risque tout de même sa tête après cette 4e défaite en l’espace de 5 matchs de poule dans ce groupe A de Ligue des champions. Le Galatasaray, qui fermait jusqu’ici la marche en plus de végéter à une peu envieuse 8e place en Super Lig, reste bon dernier à la veille de la dernière journée.

Autant dire que ce troisième partage flandrien, tardivement arraché dans l’atmosphère particulièrement inamicale du Ali Sami Yen Stadyumu, risque d’avoir un sérieux impact quant à la suite des événements. Où la donne est claire : tout résultat identique ou meilleur que celui du Galatasaray au PSG le 11 décembre, repêchera automatiquement Bruges pour les seizièmes de finale de l’Europa League.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct