Krepin Diatta: «C’était ma réponse face aux cris et aux sifflets»

Krepin Diatta: «C’était ma réponse face aux cris et aux sifflets»

Krepin Diatta a vécu une soirée de folie, mardi soir. Constamment matraqué, sifflé et… percutant, il a inscrit en fin de match un but somptueux qui rapportera normalement gros aux Brugeois. Mais il a aussi été exclu en fin de match pour avoir trop ostensiblement montré sa joie -enlevant son maillot- face aux supporters turcs, ce qui le privera de la visite du Real Madrid, le 11 décembre. « Je sais que ce n’était pas à faire et je m’en suis déjà excusé préventivement auprès de Deli quand j’ai compris que j’allais recevoir ma deuxième jaune », expliquait-il. « Je savais que cela aurait pu avoir des conséquences fâcheuses. Ce n’est pas une excuse mais j’ai été sifflé tout le match, on m’a crié dessus sans cesse mais cela ne m’a pas affecté au niveau du jeu. Cela m’a par contre touché humainement. J’ai toutefois continué à travailler pour arracher ce but et ce point capital. Montrer ma joie comme ça, ce n’était peut-être pas malin mais c’était ma manière de répondre à ces cris et ces coups de sifflet. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct