Élections à Neufchâteau: plaidoiries à la Cour constitutionnelle le 18 décembre

Le bras de fer entre Dimitri Fourny et Yves Evrard se poursuit devant la Cour constitutionnelle.
Le bras de fer entre Dimitri Fourny et Yves Evrard se poursuit devant la Cour constitutionnelle. - S.P.

Cela fait plus d’un an que les élections communales ont eu lieu et les Chestrolais attendent toujours le verdict final. Le deuxième scrutin organisé en juin dernier n’a pas été validé par le gouverneur de la province de Luxembourg. Ce dernier a décidé de se tourner vers la Cour constitutionnelle pour lui poser deux questions préjudicielles relatives à la législation électorale des électeurs étrangers avant de se prononcer et pour vérifier que le texte légal est bien conforme à la constitution. La procédure devant cette juridiction est habituellement longue et dure environ une année. Mais, dans le cadre de ce dossier, il semblerait que la Cour constitutionnelle ait voulu quelque peu accélérer le processus. « La procédure va beaucoup plus vite ici », soulignent les conseils respectifs de Dimitri Fourny et Yves Evrard. Alors que toutes les parties ont remis leurs mémoires en un temps record, la Cour a fixé une audience au 18 décembre. Celle-ci sera consacrée aux plaidoiries des avocats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+