Les systèmes de retraite fragilisés par le vieillissement et le travail "atypique" (OCDE)

Alors qu'en 1980, on dénombrait deux personnes de plus de 65 ans pour 10 actifs, il y en a trois pour 10 aujourd'hui et il devrait y en avoir six pour 10 d'ici à 2060, précise l'Organisation de coopération et de développement économiques.

Face à cette évolution prévisible, elle appelle à poursuivre les réformes pour assurer la viabilité à long terme des régimes de retraite.

"On peut comprendre que certains pays souhaitent revenir sur certaines mesures impopulaires qui ont été adoptées dans un contexte de crise", a expliqué lors d'une présentation à la presse Hervé Boulhol, économiste de l'OCDE spécialiste des retraites et du vieillissement démographique.

Mais il a mis en garde contre la tentation d'un relâchement financier car les correctifs adoptés "avaient souvent révélé des faiblesses qui sont structurelles et les mesures qui ont été prises visaient à faire face à des tendances de long terme, notamment démographiques, qui ne sont pas prêtes de s'arrêter".

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct