Le moustique-tigre, adepte de l’auto-stop sur les autoroutes belges

Profitant du réchauffement des températures, le moustique tigre continue à progresser au nord vers nos contrées.
Profitant du réchauffement des températures, le moustique tigre continue à progresser au nord vers nos contrées. - DPA/MAXPPP.

Le moustique tigre ne quitte pas notre pays. Des chercheurs de l’Institut de médecine tropicale d’Anvers qui participent à un projet de surveillance sur 23 sites à risque répartis sur tout le territoire ont une nouvelle fois détecté la présence de cet insecte exotique. Ce n’est plus seulement dans des dépôts de pneus ou des jardineries qui vendent des bambous importés que l’animal a été repéré, mais bien sur trois aires d’autoroutes en Wallonie et en Flandre. Voilà qui confirme ce que des investigations avaient indiqué en 2018  : la bestiole fait notamment le voyage vers le Nord en grimpant dans des autos ou des camions. Il vient sans doute de France ou d’Allemagne, deux pays où sa présence permanente est avérée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct