Réduction budgétaire pour la culture: non, le politique ne détermine pas ce qui est ou pas beau

C’est à la chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker et au metteur en scène Ivo Van Hove, deux artistes flamands nés hors des institutions, que Broadway a demandé de revisiter le mythique «
West Side Story
», élément clé du canon culturel américain.
C’est à la chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker et au metteur en scène Ivo Van Hove, deux artistes flamands nés hors des institutions, que Broadway a demandé de revisiter le mythique « West Side Story », élément clé du canon culturel américain. - D.R.

Avant, on avait des artistes qui avaient un meilleur œil pour la beauté ». C’est dans l’émission De Afspraak op vrijdag que Peter De Roover, l’un des hommes forts de la N-VA, a fait cette déclaration, mettant le feu à un certain monde intellectuel, artistique et politique. Le KVS lui a offert un abonnement pour l’année, des humoristes ont décliné en pamphlets cette idée de beauté et des opposants politiques, Groen par exemple, sont montés aux barricades : non, le politique ne détermine pas ce qui est ou pas beau. Des alliés de la N-VA au sein du nouveau gouvernement flamand, de l’Open VLD notamment, se sont aussi dits en désaccord avec les réductions budgétaires annoncées pour la culture et notamment les « projets » et ont désavoué des propos jugés « ridicules ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct