France: au-delà du deuil, des doutes sur la mission au Sahel

Pour l’heure, le gouvernement balaie toute idée de retrait des 4.500
hommes déployés au Sahel depuis 2013.
Pour l’heure, le gouvernement balaie toute idée de retrait des 4.500 hommes déployés au Sahel depuis 2013. - AFP.

L’heure est majoritairement à l’émotion. Jusqu’à lundi, du moins, lorsque le chef de l’État et chef des armées, Emmanuel Macron, rendra hommage aux Invalides aux treize soldats français morts au Mali lors d’une collision entre deux hélicoptères de combat. Mais passé ce moment de deuil ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct