Siakam, d’aspirant prêtre à superstar de la NBA

@ISOPIX
@ISOPIX

Il aurait pu être prêtre, il est devenu une star de la NBA : c’est le parcours atypique du Camerounais Pascal Siakam. Gamin, le benjamin d’une fratrie de six a ainsi passé sept ans au séminaire de St Andrews, basé à Bafia, une petite ville à huit heures de route de sa ville natale de Douala. Lever à cinq heures du matin, études, chorale… « C’était très strict mais ça m’a appris à être un homme, être responsable et prendre soin de moi », se souvient-il.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct