Robert Vertenueil: «A Paul Magnette, je dis: tiens bon, fais gaffe!»

Pour la FGTB, c’est «
oui, mais
».
Pour la FGTB, c’est « oui, mais ». - Bruno Dalimonte.

Robert Vertenueil demande à voir. « A Paul Magnette, je dis : tiens bon, fais gaffe ». Pour le président de la FGTB, la note de travail de l’informateur qui a fuité mardi est une épure, il faudra remplir les blancs, et, nous dit-il lors d’un entretien, attention aux bleus : « Cette note est N-VA-incompatible, comme je le lis dans la presse, c’est vrai, je ne m’en plains pas, mais dès lors, VLD et MR acquièrent du poids dans le rapport de forces autour de la table, il ne faudrait pas qu’ils en profitent pour détricoter tout ça, et tirer la couverture à eux. Ils doivent choisir : ou bien accepter de s’engager dans un gouvernement qui aura un programme différent de celui auquel ils ont participé ces dernières années, la suédoise, sanctionnée par les électeurs le 26 mai ; ou bien vouloir poursuivre pour l’essentiel dans la même voie, c’est un risque, ce serait inacceptable.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct