Un «Green Deal» en Wallonie: des achats circulaires pour préserver la planète

Cent portables recyclés, ce sont trois tonnes de CO
2
 évitées. C’est l’équivalent d’un aller-retour à New York, selon la société nivelloise ASmartWorld.
Cent portables recyclés, ce sont trois tonnes de CO 2 évitées. C’est l’équivalent d’un aller-retour à New York, selon la société nivelloise ASmartWorld. - D. R.

Son idée, il l’a eue en faisant le constat de tous ces téléphones portables qui dormaient dans nos tiroirs. L’homme a vu les conditions de travail des enfants dans les mines du Katanga pour trouver les minerais indispensables à leur fabrication. Il a découvert les sites de production des smartphones en Chine et il s’est dit que c’était finalement un énorme gâchis écologique que de ne pas agir pour leur offrir une seconde vie.

Geoffroy Van Humbeeck a ainsi créé à Nivelles la société ASmartWorld qui récupère de vieux téléphones pour les réparer avant de les revendre. C’est ce que l’on appelle l’économie circulaire que la Wallonie a décidé de mettre en avant à l’occasion d’un Green Deal qui a été signé ce mercredi à Louvain-la-Neuve.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct