Côte d’Ivoire: «Rien ne sera possible sans un processus de réconciliation»

«
Nous sommes le prochain objectif des djihadistes
», s’inquiète Guillaume Soro.
« Nous sommes le prochain objectif des djihadistes », s’inquiète Guillaume Soro. - Reuters.

A 47 ans, Guillaume Soro appartient déjà à l’histoire de la Côte d’Ivoire : ancien leader étudiant, son arrivée en politique, en 1999, coïncide avec la crise qui secoue le pays dès qu’en 2000 Alassane Ouattara se porte candidat à la présidence de la République et que son principal rival, Henri Konan Bedié, successeur d’Houphouet Boigny, se défend en recourant au concept d’« ivoirité ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct