Standard: le soldat Cimirot doit monter en grade

Standard: le soldat Cimirot doit monter en grade
Belga

Il est, avec Nicolas Gavory, le joueur du Standard dont on parle le moins. Parce que c’est un homme de l’ombre, qui ne fait ni bruit ni vague et affiche une discrétion rare à ce niveau-là, au sein d’un milieu où le bling-bling rassemble toujours de nombreux adeptes. Gojko Cimirot, qui disputera ce jeudi soir le 41e match européen de sa carrière (sous les maillots du FK Sarajevo, du PAOK Salonique et du Standard) est tout sauf cela. « Avec lui, tout est propre, précis, carré », dit Michel Preud’homme. « C’est un professionnel jusqu’au bout des ongles, qui s’entretient et veille en permanence à mettre tous les atouts dans son jeu. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct