Restructuration chez Proximus - La CGSP espère des ajustements au plan de restructuration, mais a peu d'espoir

"Nous allons écouter ce que la direction a à dire, mais si elle se contente de poursuivre le plan, ce ne sera pas une attitude productive", explique le syndicaliste. "En principe, les choses peuvent toujours changer dans ce dossier. Ils peuvent notamment faire en sorte qu'aucun licenciement n'ait lieu."

Les syndicats espèrent que la direction et le nouveau CEO Guillaume Boutin, qui prendra officiellement ses fonctions le 1er décembre, apporteront des modifications au plan de restructuration. "Si ce n'est pas le cas, il héritera d'une entreprise avec des employés démotivés", prévient Bart Neyens.

D'après le syndicaliste, de nombreuses actions seront organisées jeudi, principalement en Wallonie. Le siège de Bruxelles ne sera par contre pas bloqué.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct