Oswald Verbergt travaille à rendre la ville résiliente

Oswald Verbergt au chevet de la ville.
Oswald Verbergt au chevet de la ville. - d.r.

entretien

Pourquoi ce retour au pays ?

A une époque, il était difficile de trouver du travail à Amsterdam. Le bureau Ney & Partners m’attirait. J’ai postulé. En 2010, j’ai commencé à travailler pour ce bureau bruxellois où je suis resté presque neuf années. Arcadis m’a proposé cette nouvelle fonction de City Executive à Bruxelles en février dernier.

Vous voilà parti pour entamer de nouvelles aventures ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct