Avec son nouvel album, Renaud retombe en enfance

Avec son nouvel album, Renaud retombe en enfance
PASCALE HARTMANN.

Parole d’abord à Renaud Séchan : «  Avertissement spécial du chanteur énervant. Détrompez-vous, public chéri, ces chansons sont pas toutes pour les marmots ! C’est sûr, je chante l’enfance, et la mienne en preum’s, mais y’a pas mal de gros mots partout et c’est pas toujours poli-poli, quoique si quand même des fois ça arrive… Parce que vous croyez que Brassens il prenait des pincettes quand il chantait qu’il pensait à Fernande et à Lulu ? Moi, j’suis sympa, j’vous l’dis. Alors, maintenant que vous z’êtes préviendus, allez pas porter plainte pour gromophilie. Ce serait digoulasse… RENAUD  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct