Pas des excentriques, des excentrés

Patrick Roegiers fait l’éloge de trois génies.
Patrick Roegiers fait l’éloge de trois génies. - Eric Herchaft.

Les phobies, les manies, les obsessions en matière de création, qui vont parfois jusqu’à la folie, ont toujours fasciné Patrick Roegiers. Parce que, dit-il, « ce sont les composantes du génie, qui est une quête de la perfection, requérant la mise en œuvre de tous les atouts de la Beauté. Pas d’échappatoire. Pas de compromis. Pas de consolation ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct