Faire évoluer les mentalités

« Le Festival Cinéma Méditerranéen, c’est avant tout aller à la rencontre de l’autre », explique Aurélie Losseau, co-coordinatrice générale et responsable de la programmation. « Il y a le cinéma évidemment mais pas seulement. Le festival se veut engagé. Il veut aussi apporter un éclairage différent notamment en organisant des débats. » « Il y a une vraie visée sociale », continue Julie François, co-coordinatrice, responsable communication et logistique. « L’idée est de faire évoluer les mentalités. »

Pour y parvenir, la programmation du Festival Cinéma Méditerranéen regroupe aussi bien des fictions que des documentaires, pour « être sérieux sans jamais se prendre aux sérieux ». À noter que cette année, le festival quitte le Botanique, en travaux, pour se déployer avant tout au Palace et à l’Aventure. Une manière d’être plus proche encore du public et de favoriser les rencontres.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct