Un syndicat menace d'une action le jour de la Saint-Nicolas dans le groupe Carrefour

Quelque 950 personnes ont perdu leur place dans le cadre de la restructuration. Un nouveau projet commercial a alors été lancé ainsi qu'une nouvelle organisation du travail. Mais la confusion règne depuis.

"La nouvelle organisation ne fonctionne pas. Les étudiants débarquent en masse, mais cela ne convient pas. Le personnel estime qu'à la veille des fêtes, s'il ne peut pas compter sur plus de bras et de compétences dans les magasins, cela va aller dans le mur", a commenté Myriam Delmée, présidente du SETCa.

Le syndicat demande à la direction de donner suite aux exigences des travailleurs. Une première action est programmée le 6 décembre: les hypermarchés de la chaîne ouvriront à 11h00, soit deux heures après l'horaire normal.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct