Une femme décède après avoir appelé 5 fois le Samu en France: la famille porte plainte

Une femme décède après avoir appelé 5 fois le Samu en France: la famille porte plainte
EPA

Nouvelle plainte visant le Samu dans l’est de France : la famille d’une retraitée du territoire de Belfort, décédée à 62 ans d’un infarctus malgré cinq appels pressants au numéro d’urgence 15, a engagé des poursuites pour « homicide involontaire », dénonçant les délais et conditions d’intervention.

Cette plainte est la dernière en date d’une série de procédures visant le Samu, après le tollé causé par la mort fin 2017 aux urgences de Strasbourg de Naomi Musenga : cette jeune femme de 22 ans avait été raillée au téléphone par une opératrice du Samu alors qu’elle agonisait. D’autres procédures ont ensuite été engagées à Nancy, Colmar et Mulhouse (Haut-Rhin).

Cette fois, la plainte vise le 15, le centre chargé de réceptionner les appels d’urgence. Enregistrée au commissariat de Belfort le 16 septembre, elle n’est en revanche « pas encore parvenue » au parquet, a précisé le procureur de Belfort, Eric Plantier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct